Rhoda Scott, encerclée de deux monumentales cabines Leslie et aux manettes d’un B3, elle sautille (toujours pieds nus conformément à sa légende) pour faire groover son clavier de basse et son double clavier d’orgue en assurant un swing « bluesy », aéré et percutant… Avec en sus un large sourire et une grande générosité pour mettre en avant de jeunes pousses du jazz qui font leurs armes au sein de son Lady Quartet : Sophie Alour, Julie Saury et Lisa Cat-Berro…

Print Friendly