A peine la 11ème édition du Caval’Air Jazz Festival terminée, nous avons travaillé à la programmation de la 12ème.

Chercher, sélectionner, élaborer un programme pour faire de ce festival une référence tel est notre but final.

Après avoir analyser les questionnaires il s’est avéré qu’une très large majorité de notre public désirait du jazz new-orleans et aussi à du jazz manouche.

Vous allez être comblés au-delà de toutes vos espérances.

 

Nous vous proposons donc en ouverture :

 

Le mercredi 8 septembre à 17h Esplanade Sainte-Estelle

 

Clara Brajtman Trio avec une « exploration mise en scène » de l’œuvre musicale de Boris Vian.

 

L’humour, la modernité et le sens du swing de Boris Vian sont la porte idéale pour parler de jazz

et inaugurer cette 12ème édition du Caval’Air Jazz Festival 2021.

 

                                    

 

 

Clara Brajtman, comédienne et chanteuse, a toujours été fascinée par l’œuvre de Boris Vian, et c’est tout naturellement qu’elle a proposé à son accompagnateur fétiche, le guitariste Vladimir Médail, de monter ensemble un tour de chant autour du répertoire du célèbre « pataphysicien »

Il leur apparaît assez vite, que l’univers de Vian se prête à pousser plus loin encore les outils narratifs.

Émerge alors l’idée d’un véritable portrait en forme de spectacle musical, à la mise en scène épurée mais pertinente, qui permette à l’aide de quelques accessoires de soutenir l’interprétation, de créer des personnages, des ambiances, des fils tendus entre les morceaux, et d’en souligner les couleurs si variées et parfois inattendues.

Pour apporter toujours plus de nuances et d’épaisseur, ils font appel au contrebassiste Etienne Renard, complice de longue date, pour les accompagner.

 

 

 

 

Le jeudi 9 septembre à 17h Esplanade Sainte Estelle venez découvrir

Timber Men Stompers.

 

 

 

 

La rencontre entre ces 5 musiciens s’est faite naturellement de par leur passion commune du vieux jazz.

C’est un groupe de Jazz Swing Français et Old Style New Orleans, qui revisite les morceaux connus et méconnus des années 1920 à 1950 des chanteurs tels que Freddie Taylor, Léo Watson, Steve Washington, Red Allen, Clarence Williams, Louis Armstrong, Nat King Cole..

Rémy BUSQUET à la guitare Solo et voix en harmonie avec Arne WERNINK à la trompette et voix soutenu par la contrebasse de Marc-Olivier PENSUET, la voix rauque incontournable d’Arno GAUCHIA s’accompagnant à la guitare rythmique, et Pierre BAYSE à la clarinette, vous feront revivre le Swing des années 30/40/50 de la Nouvelle Orléans.

 

 

 

 

Nicolle Rochelle et Julien Brunetaud ouvriront

Le jeudi 9 septembre à 21h Espace Henry Gros

la première des 4 soirées payantes.

 

 

 

 

Ils nous reviennent forts d’une fraicheur irrésistible, de dialogues passionnés, d’une efficacité Imparable, du swing et du plaisir.

Toujours bien ancré dans le Blues et le Jazz, « Baby Blues » délivre un répertoire de compositions originales et également de grand standards d’Aretha Franklin à Duke Ellington en passant par Dolly Parton ou encore Clarence Brown, Dina Washington…

Vous retrouverez Julie Saury à la batterie, Jean Baptiste Gaudray, à la guitare et Bruno Rousselet, à la contrebasse

 

 

 

 

Le vendredi 10 septembre à 17h Esplanade Sainte Estelle, vous êtes conviés à un hommage à Dexter Gordon saxophoniste ténor légendaire de jazz américain.

Le saxophoniste grec Vasilis Xenopoulos le lui rendra.

 

 

Dexter Gordon

Vasilis Xenopoulos

 

 

Il est l’un des musiciens de jazz grec les plus accomplis de sa génération. Les performances charismatiques de Vasilis Xenopoulos révèlent son style vraiment fabuleux et son énergie, sa passion interagissent avec son public. Avec son grand talent, son amour et son respect. Il chérit les défis de l’instrument et le pousse au-delà.

Il sera accompagné par Ross Stanley au piano, Dario Di Lecce à la contrebasse et Steve Brown à la batterie.

 

 

 

 

Le vendredi 10 septembre à 21h Espace Henry Gros, 

L’immense Liz McComb fera de cette 12ème édition

 un grand moment dans l’histoire du Caval’Air Jazz Festival.

 

 

 

 

Liz McComb nous fera parcourir tous les états de la condition humaine : bouleversante et parfois douloureuse, exaltée mais sereine, ardente mais sensuelle, souvent suave et toujours primesautière… Liz McComb est avant tout émouvante et généreuse, par sa voix, son jeu de piano et son engagement physique absolu. On ne ressort jamais indemne de ses concerts !

 

 

 

 

 

Le samedi 11 septembre à 17h Esplanade Sainte Estelle, vous avez rendez-vous avec

Nicola Sabato Trio et son Tribute to Oscar Peterson

 

 

Oscar Peterson est pour beaucoup l’un des plus grands pianistes de l’histoire du jazz mais aussi de l’histoire du piano.

Possédant à l’instar des plus grand pianistes classique, une technique proche de la perfection, Oscar Peterson est aussi un swing man absolument sidérant et rarement égalé. Avec une carrière couvrant une période de plus de 50 ans le pianiste nous a laissé de merveilleux albums constitués de standards mais aussi de très belles compositions comme « Hymn to Freedom », « Cake Walk » ou  « Noreen’s Nocturne ». 

C’est à cette légende de la musique de jazz que Nicola Sabato, Florent Gac et Germain Cornet rendent hommage. Ces trois musiciens phare des scènes jazz national et international connaissent très bien la musique du maître.

 

 

 

 

 

Ninine Garcia, Leila Duclos et leurs invités détiendront les clés de la soirée du

Samedi 11 septembre à 21h Espace Henry Gros.

 

 

Leila Duclos et Ninine Garcia

Ninine Garcia et Thomas Dutronc

 

 

Chez Ninine Garcia, les notes vont droit au cœur sans détour. Loin des exercices de virtuosité gratuite et des effets à sensation, il nous offre une musique comme il n’en existe aucune. Une musique sans fard, sans artifice. Son sens de la mélodie, son feeling et son ouverture à tous les styles de musique donnent à sa guitare une couleur toute particulière.

Leila Duclos, voici ce qu’il conviendrait d’appeler une « exception culturelle» : capable de jouer de la guitare manouche, chanter de la gouaille et swinguer quand on est une jeune fille moderne. C’est rare !

 

Ninine Garcia et Leila Duclos seront accompagnés par Eva Slongo au violon, Rocky Garcia à la guitare et Laurent Delaveau à la contrebasse et de quelques autres belles et bonnes surprises…

 

 

 

 

Madame Kaz Hawkins clôturera en apothéose cette 12ème édition du Caval’Air Jazz Festival le

le dimanche 12 septembre à 19h Espace Henry Gros

 

 

 

                    

Etta James

Kaz Hawkins

 

 

Cette artiste irlandaise, nous offrira un vibrant hommage à Etta James. Son influence dans la carrière et la vie de Kaz Hawkins a été telle que la chanteuse irlandaise a même officiellement changé son nom de famille à l’état civil pour adopter celui de James Etta Hawkins, alias Etta James
Kaz Hawkins, avec sa voix extraordinaire et profonde, nous fera partager en compagnie de son pianiste Sam York, et de son band, une performance d’une intensité émotionnelle rare.
Laissez-vous séduire par sa personnalité solaire, son charisme et sa justesse d’interprétation.

 

 

 

 

Nous espérons que vous garderez longtemps un agréable souvenir de la 12ème édition

Rendez-vous en 2022 pour la 13ème édition du Caval’Air Jazz Festival.

 

Aucun lien vidéo, aussi bon soit-il ne vaudra jamais une immersion totale avec les musiciens.

Alors venez nombreux vibrer en direct avec les artistes que nous vous proposons cette année.

 

Pour nous joindre : www.cavalairjazz.fr ou cavalairejazz(@)orange.fr

Merci beaucoup.

Musicalement.

L’équipe du Festival

Print Friendly, PDF & Email